Commentaire de Jonas
sur L'agonie solitaire d'Aïcha, une fillette gazaouie de 5 ans


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jonas 27 mai 08:00

@OMAR
Comme les Algériens , pourtant indépendants depuis 1962, les Marocains et Tunisiens depuis 1956, les Syriens, Egyptiens , Soudanais, Somaliens etc ne peuvent plus rester vivre dans leur pays. Leurs dirigeants les maintiennent dans la misère et le mépris. 

C’est pour cela que la notion d’indépendance n’est que relative, pour les habitants de ces pays, car qu’ils aient un Etat ou pas comme les palestiniens , ils ont toujours recours à l’immigration. 

Les Palestiniens imitent leurs frères des autres pays arabo-musulmans, dès que le point de passage de Rafah entre Gaza et l’Egypte a été ouvert 35 000 gazaouis ont quitté sans retour. pour les pays Occidentaux. Certains attendaient cela depuis des années. 

Parmi les nombreux immigrés qui forcent la frontière Espagnole se trouvent plus de 35 000 à 45 000 algériens et marocains .

Indépendance où est ta victoire ! Dans l’immigration répond l’échos. 


Voir ce commentaire dans son contexte