Commentaire de Nicole Cheverney
sur L'Union Européenne : avez-vous voté pour rien ? ***


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Nicole Cheverney Nicole Cheverney 9 juin 17:49

@SEPH

Bonsoir et merci pour votre article. En 2005 les Français  alors que la presse était relativement libre, mais de moins en moins ont voté NON parce qu’ils avaient tout compris, sur la toxicité de l’Union Européenne. Malheureusement, en 2019, aujourd’hui, la population s’émeut à la seule idée de sortir de l’UE. Il faut dire que les parlementaires de tous bords n’ont de cesse de biaiser le discours, soit en voulant renégocier des traités absolument pas négociables et faits pour ne pas l’être voir les propos tenus par Attali soit ont renoncé au Frexit. Seul, un homme politique conscient du danger, Asselineau prône le Frexit, avec l’article 50 et maintient son discours depuis de longues années, marquant le pas sur les girouettes de la politique.
Je pense qu’ expliquer le rôle essentiel de la ’souveraineté’ à un peuple qui l’a perdue et qui pour la plupart ne sait même plus ce que cela veut dire, expliquer à des électeurs apeurés par la seule idée de sortir de l’UE, parce qu’à la télé on leur dit que ce serait mauvais pour l’économie, devient un travail de fond constant, ce qu’avaient fait dans les années 50/60 les communistes, au contact régulier de la population.
Les gilets jaunes le font, sur les ronds-points, mais combien parlent de sortir de l’UE ? Peu ! Ils parleront de préférence du RIC, mais le RIC, SANS LE FREXIT, c’est un peu comme un boxeur qui taperait dans du beurre.
Les Français n’ont toujours pas compris que les lois pourries anti-sociales viennent de l’UE, directement et re-votées au parlement, devant un hémicycle à moitié vide.


Voir ce commentaire dans son contexte