Commentaire de Luniterre
sur 6 Juin 1944, « Acte I » de la Société du Spectacle : Une boucherie stratégiquement utile ???


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Luniterre 11 juin 08:14

@nono le simplet

La percée très rapide du Général Lucas, en Janvier 44, à Anzio, montre que le problème était loin d’être insurmontable.

Les effectif US engagés sur ce front étaient tout simplement insuffisants en regard de l’enjeu, y compris à Anzio.

Avec davantage de moyens, mais sans néanmoins la démesure de l’opération normande, ce front italien pouvait donc devenir le front principal, dès la fin 1943.

C’est clairement ce que Churchill avait en vue : plus d’efficacité, avec des moyens adaptés, et donc moins de victimes au final.

Le show sanguinaire sur les plages normandes était donc tout à fait aussi inutile que démesuré. Si l’on compare les chiffres des forces engagées sur les différents fronts et leur efficacité respective, c’est juste une évidence.

Churchill, dont je ne partage absolument pas les orientations politiques, était néanmoins un mec plein de bon sens pour atteindre le résultat essentiel, la défaite des nazis, et avec le moins de pertes humaines possible. C’est ce que la version « officielle » de l’histoire tente de nous cacher, depuis tout ce temps.

Luniterre


Voir ce commentaire dans son contexte