Commentaire de Claude Simon
sur Pierre-Joseph Proudhon : une troisième voie entre Karl Marx et Adam Smith


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Claude Simon Claude Simon 11 juin 10:42

@gerard JOURDAIN

En pratique, cela revient à vendre le Crédit Mutuel, influencé par la pensée de Proudhon, aux intérêts de Rothschild Luxembourg qui s’est fait plomber pour financement du terrorisme.

Cela permet à beaucoup de s’épargner une conscience à bon compte et de regarder ailleurs.

Trop autoritaire ou trop intéressé, une hiérarchie ne tient pas compte des objections, et c’est le désastre assuré (d’où l’intérêt du principe de subsidiarité évoqué).

Car la psyché de base est telle que celui qui détient l’autorité a autorité sur tout, détenteur d’une vérité innée par ex. En société complexe ou délicate, ça ne passe plus.

Bref, opposer les différents logiciels idéologiques est stupide, et croire qu’un seul est omniscient est absurde (on parle bien d’économie). Chacun a sa fonction cosmogonique suivant la culture, le secteur économique auquel il est le plus adapté. Le XXème siècle serait terminé depuis presque 20 ans.


Voir ce commentaire dans son contexte