Commentaire de Sparker
sur La crise à la France Insoumise


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Sparker Sparker 11 juin 15:53

@eau-du-robinet

Ben faudrait finir par accepter que quelque part les « gens » ne veulent pas revenir à la situation nationaliste ancienne.
Ca ne veut pas dire qu’ils « croient dur comme fer qu’on peut changer ces traités » par ce que vous, vous vous contentez de dire que ce n’est pas possible.
A l’impossible nul n’est tenu.
Et Asselineau n’est pas un politique c’est un haut fonctionnaire et que le populo s’en méfie comme de la peste et sent directement la condescendance à son égard. Quand vos militants traitent le populo de crétins (ici sur AvoxTV) n’allez pas chercher plus loin.

Il n’y a pas de nationalisme de gauche, c’est un fake, les vrais nationalistes ne sont pas de gauche et ceux de gauche ne sont pas nationaliste. Ass pensait ménager la chèvre et le chou en parlant au deux camp d’une fable de nationalisme de gauche et vous vous êtes fait eu...
Mais pour finir il n’a ni chèvres ni choux et c’est cuit.

Pour finir l’idée d’une union européenne n’effraie pas tant que ça, surtout si vous proposez un retour au nationalisme.
Alors vous pouvez être persuadé mais ça ne fais pas une réalité politique. La FI à spéculé sur les 20% de 2017 croyant en du soutien de fond et ben paf... on a beau être « persuadé » il n’en est pas forcément de même pour tous.

Et franchement n’avoir qu’un nationalisme mâtiné d’un programme socio/économique de plus de 70 ans, à proposer, ça le fait pas trop quand même.
Les urnes vous ont parlé aussi à vous, tenez en compte... 


Voir ce commentaire dans son contexte