Commentaire de arthes
sur Tension dans le détroit d'Ormuz : Risque réel d'une guerre injuste


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

arthes arthes 22 juin 2019 20:37

@Claire

Les hommes, comme les femmes parlent des autres du sexe opposé en termes superficiels si ils sont superficiels, ou graveleux si ils sont vraiment portés sur le cul à donf, sinon ils n’en parlent pas parce que cela ne les obsèdent pas (moi, ça m’a toujours fait chier comme discusse sur le cul des mecs ou de savoir si le mec de ma copine avait une grosse bite et combien de fois ils baisaient par jour, clair ?) , et encore moins en profondeur si ils ne connaissent pas la personne, les hommes parlent aussi des femmes avec beaucoup de respect et d empathie ., bref ils ne focalisent pas sur le cul , et si dire d’une femme qu’elle est une belle femme ou d’une jolie fille qu’elle est jolie est graveleux,... faut un peu arreter la fixette anti mec la
Je vois pas bien le problème

Sinon, je parle du milieu du travail, comme toi tu l’as fait , ou de la vie de tous les jours, mais pas de ma vie privée 

En revanche, les paroles des clips de rap sont truffées de sexe, cul, baise la salope, nique ta mère, vide les couilles et autres suce ma bite….alors la génération à venir , si elle est séduite par cette merde, c’est certain qu’il faudra pas être surpris de la superficialité des propos qu’elle tiendra envers les femmes, et encore, si on comprends le langage wawa, c’est à dire sans les voyelles (c’est la mode) 

Et Trump, je m’en cogne


Voir ce commentaire dans son contexte