Commentaire de McGurk
sur Etienne Chouard le crucifié


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

McGurk McGurk 26 juin 2019 11:35

@Nicole Cheverney

Vous m’avez mal lu.

J’ai eu des enseignants-chercheurs en tant qu’enseignant et le constat est basiquement le même. L’un d’entre eux était un « dieu » en électronique mais n’avait aucun talent pour expliquer à des « bleus » et l’autre, en mathématiques, trouvait tout « trivial » et ne savait pas non plus expliquer.

C’est l’inverse des maîtres de conférence qui, eux, seraient parfaitement alaises sur des plateaux télé une partie de leur travail étant pédagogique et tourné vers le public.

Toujours est-il que le seul message lui étant adressé était « ne répondez pas à ce genre de questions » avis plutôt raisonnable.

Quant à Lévy, elle a fait judicieusement remarquer à l’intéressé que sa naïveté quant aux personnes publiques qu’il citait grossissait le camp de ses adversaires en plus de leur fournir les moyens de stigmatiser son travail.

Celle-ci a l’a qualifié, à juste titre quoi qu’un peu fort cela dit, d’ « idiot utile » parce qu’il joue, sans le savoir, le même rôle que Le Pen face aux candidats « derniers représentants de la démocratie » dans les élections.

Effectivement, croire qu’un type comme Soral fait de la résistance, c’est à la fois être vraiment naïf et également vouloir se faire pas mal d’ennemis. C’est également enterrer son propre travail et donner carte blanche à Macron et sa bande qui fait croire qu’ils ont « les solutions ».

Si prochaine interview il y a, il se devra d’être tout à fait clair, d’aller droit au but et surtout rester dans son domaine. C’est la seule leçon qu’il faut tirer de cette interview pitoyable.

Ce qui est dommage, c’est qu’elles (et là je parle des interviews claires et précises) ne circuleront pas auprès du grand public qui sera abreuvé de propagande gouvernementale. On aura donc des élections copiées/collées, un résultat plus que prévisible et la continuation de la politique anti-sociétale de l’UE/Macronienne.


Voir ce commentaire dans son contexte