Commentaire de Bertrand Loubard
sur « Je pense (au Génocide des Tutsis du Rwanda), donc je suis ...... »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Bertrand Loubard 11 juillet 2019 20:47

@Bertrand Loubard

En revenant à votre commentaire, je me dois de vous dire que, sur le moment, je n’avais pas fait le lien entre le Rwanda du FPR (1987-1988) et celui de la dynastie Nyinginya (1957-1958) et de son dernier Mwami. A cette époque effectivement, des proches du clan royal avaient, comme beaucoup de leaders des pays fraîchement « indépendants », penché vers le « non alignement » qui passait souvent par un « tâtonnement transitoire de radicalisation anticoloniale » du type lumumbisme ou genre « ultra gauche type soviétique » en réaction et opposition avec l’« impérialisme colonialiste occidental ». En 1955-1956 les non – alignés se constituent en un « groupe structuré » après la conférence de Bandung avec les Nasser, Tito, Soekarno et Nehru. Le Mwami du Rwanda à cette époque aurait effectivement eut des velléités de contacts avec la Chine de Mao, fort probablement refroidi par l’antisémitisme soviétique héritage d’un Staline récemment disparu. Le Rwanda indépendant fut cependant partie prenante dans ce mouvement des non-alignés sans toutefois aller jusqu’à briser ses « liens historiques » avec l’occident. Cela ne mettait manifestement pas en danger le principe du respect des frontières héritées du colonialisme, principe qui devait théoriquement favoriser la stabilité des pays africains ayant récemment accédé à l’indépendance. Les grands empires occidentaux n’existaient déjà plus à travers leurs « possessions » d’outre - mer ... Ce qui n’empêche que les ressources du Congo fraîchement ex-belge, pouvaient, d’ores et déjà, attirer les convoitises de certains (comme les impérialistes communistes). Ceci ne plaisait certainement pas au capitalisme occidental et plus particulièrement aux USA (Il faut se souvenir que l’uranium des premières bombes atomiques américaines provenait du Congo à l’époque belge ..... ce dont Lumumba ne s’est pas soucié ... mal lui en prit ! )
Il n’empêche que Kagamé serait le fils de la sœur de la dernière Mwamikazi et de ce fait ne serait pas de la lignée royale la plus directe des Nyinginya et que le slogan « non au retour à un régime féodo-monarchique » avait malgré tout un sens prémonitoire au vu des « dérives régaliennes » actuelles du régime Kagamé. Bien entendu l’empalement pour vol de vaches est remplacé, pour opposition politique, à la mort par étranglement (Patrick Karegeya), décapitation (André Kagwa Rwisereka), ou égorgement (Anselme Mutuyimana). ; la hutte royale et son rugo sont remplacés par des « buildings-hôtels 5 * » à l’architecture bling-bling et piscine en toiture. ; les avantages de l’ubuhake sont remplacés par les Panama Papers de la Balck Jet Set. Il n’empêche que, contrairement à ce que j’ai cru comprendre de ce que vous disiez ..... le FPR n’a pas été tenté par la Russie mais a bien été armé par les USA à travers l’Ouganda et défendu à l’ONU par cette même « communauté internationale amie du peuple rwandais et des richesses de leurs frères congolais". Ceci est vrai même si Paul Kagamé n’était pas le premier choix des USA et de Musévéni ... mais devant le fait accompli de l’assassinat de Fred Rwigéma, par Paul Kagamé, il ne restait plus, faute de mieux, qu’à soutenir ce dernier .... ce dont Musévéni se mord les doigts depuis maintenant bientôt trente ans !!!! Bien à vous.


Voir ce commentaire dans son contexte