Commentaire de eddofr
sur Dealers en blouses-blanches : Quand les benzos vous tombent dessus


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

eddofr eddofr 15 juillet 2019 11:30

J’ai personnellement côtoyé beaucoup de consommateurs régulier de cannabis.

J’ai n’ai constaté d’effet significatif sur le comportement et sur la capacité à interagir avec les autres que chez ceux qui fument plus d’un « pétard » par jour.

Chez ceux là, l’effet est insidieux, très progressif, mais terriblement effrayant, apathie, agressivité (dés qu’il n’ont pas fumé depuis quelques heures), paranoïa, perte de capacité de concentration, isolement, démotivation.

Combiné avec l’alcool, c’est pas très beau à voir non plus (mais ça ne dure pas).

A ce jour, je n’ai été témoin que d’un seul passage aux drogues dites « dures », après une cure de « désintoxication » et une période d’addiction aux « médicaments » prescrits pour son « problème de cannabis » (bien réel, soit dit en passant, vu la quantité qu’il inhalait chaque jour) ...


Voir ce commentaire dans son contexte