Commentaire de Taverne
sur « Je pense, je suis ». Mais « qui suis-je ? »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Taverne Taverne 8 août 2019 23:25

@Mélusine ou la Robe de Saphir.

Je suis d’accord avec vous, mais n’est-ce pas plutôt là une dimension « aime toi toi-même » ? S’il s’agit de s’accepter, c’est pour s’aimer. Et s’aimer permet d’aimer les autres. La question de l’estime de soi est ici autre chose que la question philosophique « qui suis-je ? » où le sujet est à prendre au sens universel (c’est tout être humain comme le « je » du cogito) et non pas au sens singulier de chacun.


Voir ce commentaire dans son contexte