Commentaire de Taverne
sur « Je pense, je suis ». Mais « qui suis-je ? »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Taverne Taverne 9 août 2019 14:40

@BERNARD

La raison se donne le beau rôle et prétend a posteriori avoir résolu les difficultés et décidé des choix. Or, sauf dans les test de QI (mais vous en faites rarement...), la pensée procède autrement que par des opérations logique du type A plus B. Entrent en jeu surtout l’instinct, l’intuition de la conscience, le sens, les émotions, la mémoire et l’expérience, l’influence des autres et des circonstances, etc. Et c’est pourquoi, notre raisonnement n’a rien de pur et de linéaire. Il est très circonstancié et, par conséquent, notre conscience avance par à-coups.

Quelquefois, il peut s’écouler un temps long avant la prise de conscience qui apporte la lumière à l’esprit. Mais notre ego se refuse à admettre qu’il dépend du temps qui s’écoule et de toutes les choses que j’ai énumérées, alors il nous dupe et nous fait croire que nous avons délibéré rationnellement.


Voir ce commentaire dans son contexte