Commentaire de yapadekkoaqba
sur Turquie : plus de 300 000 livres détruits ou la volonté de contrôler les consciences


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

yapadekkoaqba yapadekkoaqba 10 août 07:54

Quelle différence avec les livres interdits ? Ah si, une, en France les livres interdits pour le peuple sont seulement consultables à la BNF par des privilégiés.


Voir ce commentaire dans son contexte