Commentaire de HELIOS
sur Lettre ouverte au pape François


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

HELIOS HELIOS 10 août 23:30

... l’Eglise agit en son nom sur le long terme et ni le pape ni personne n’ira a l’encontre de l’intérêt des puissants face aux besoins des peuples, souveraineté ou pas.

Ce pape, qui choisi de dénaturer les peuples y compris en confortant les ennemis de l’Eglise catholique en acceptant les déplacements de populations, ne peut que perdurer dans sa coherence : votre, notre vie de chrétien en Europe n’a pas de valeur face au milliard de noirs prets a s’installer en Europe et lui apporter une clientèle (c’est le mot juste) opposable aux modèles Facebook.

Le Venezuela, il s’en fiche completement car abandonner quelque millions de croyants déjà convaincus, est mathématiquement préférable... plutôt que réguler ce milliard de candidats au baptème, du moment que les institutions des pays accueillants les abritent, les nourissent, les soignent et se mettent a leur service.

Vous n’avez pas compris que le pape n’a aucun pouvoir face aux états unis mais sert d’outils de pression sur les peuples européens à la dérive, orphelins de vraies Valeurs. et spirituellement égarés.

Allez, zou, oubliez le pape, il n’est plus de notre coté, comme Macron détruit la France et le modèle français, lui détruit l’Eglise et le modèle chretien.


Voir ce commentaire dans son contexte