Commentaire de doctorix
sur François Asselineau, un profil atypique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

doctorix doctorix 11 août 01:01

@Aita Pea Pea
Moi aussi, j’ai eu une peine formidable. J’aimais l’entendre tous les matins. Il apportait l’espoir, et Seux le désespoir.
Stephane Guillon me manque aussi.
C’était france Inter, et france inter est mort.


Voir ce commentaire dans son contexte