Commentaire de Nicole Cheverney
sur L'Union Européenne : une construction surréaliste !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Nicole Cheverney Nicole Cheverney 12 août 2019 19:42

@Pimpin

Bonsoir, le problème des partis médiatisés de l’opposition-contrôlée, c’est qu’ils répètent toujours les mêmes arguties qui juridiquement parlant ne tiennent absolument pas la route.
Avez-vous pensé une seconde que les têtes de partis de l’opposition-contrôlée, à fortiori s’ils sont élus députés européens, et en connaissent les arcanes, croient une seconde que l’on peut « changer les textes européens » ? Ils connaissent parfaitement les limites des textes et leurs propres limites de propositions. Ce qui leur est permis de dire et ce qui leur est interdit de dire.
L’UE a été construire sur l’idée solide pour ses concepteurs qu’elle puisse durer dans le temps et que rien ne vienne perturber sa bonne marche.
Si MLP veut une Europe des Nations, alors qu’elle commence par faire preuve de clairvoyance, et cesse d’invoquer une impossiblité de renégociation des traités, puisqu’ils ont été verrouillés pour empêcher cette solution. Qu’elle commence par invoquer l’article 50, le talon d’Achille, la faille, ce qu’elle ne fera jamais, vu ses soutiens et vu la cadence à laquelle elle est médiatisée.
Croyez-vous qu’elle ira couper la branche sur laquelle elle est assise maintenant après tant d’années d’ostracisme de son père de la part des medias ? Et qu’elle ait remporté cette victoire-là ? Contre quoi ?
Croyez-vous que maintenant qu’elle a gagné la partie de la médiatisation, une des plus difficile pour les politiciens en général, qu’elle va, tout d’un coup soumettre son électorat à une idée qui remettrait en cause sa notoriété mediatique et contrarier ses soutiens oligarchiques ? Non !
Donc, elle subit l’UE, parce qu’elle sait que dans sa situation, elle ne peut rien faire de plus.


Voir ce commentaire dans son contexte