Commentaire de quid damned
sur Financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy : Deux nouveaux témoins vont être entendus par la justice


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

quid damned quid damned 13 août 16:11

@BA
Même libre alors qu’il devrait être en taule, il ne se gêne pas pour autant de continuer à escroquer sans vergogne sous quelque forme que se soit.

Libre comme l’air le rat.

Pas étonnant qu’il fut ministre sous Sarko ... entre escrocs ...


Voir ce commentaire dans son contexte