Commentaire de Hamed
sur Regard métaphysique sur le Hirak algérien. Le « haut degré de pacifisme et de maturité » dans une Algérie qui « avance »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Hamed 15 août 2019 15:53

@Mohammed MADJOUR

Bonjour Mohammed,


Merci pour le post. Très juste votre remarque « Même métaphysiquement parlant, on ne peut rien en tirer... »


Mais il y a là un acte manqué. Je ne sais si vous pouvez me comprendre, mais en me disant que je suis atteint par le « Logiciel colonial  », qui des colonisés n’en a pas été atteint. L’Algérie 132 ans de colonisation, c’est long. Mais le peuple algérien a usé de ce « logiciel colonial » pour se libérer de la mainmise coloniale. 


Maintenant, du « logiciel colonial », il y a le logiciel des ex-colonisés africains et arabes qui cherchent à « coloniser » l’ancien colonisateur puisqu’ils sont sur place en métropole et ils ne veulent pas s’intégrer mais s’intégrer à leur façon. 


Si les Européens avaient su qu’après la colonisation, ils allaient être envahis par les ex-colonisés, ils auraient fermé bien leurs portes et ne se seraient jamais aventurés à coloniser pour être à leur tour « coloniser pacifiquement » surtout que le problème de la dénatalité se greffe dans cet envahissement d’un nouveau genre. Même les immigrés africains bravent la mer pour aller trouver une place en Europe.


A mon sens, historiquement parlant, les pays d’Europe n’ont pas voulu « coloniser » le monde arabe et l’Afrique. Il y ont été poussé par des forces de l’histoire et par le différentiel du niveau d’évolution entre l’Europe et l’Afrique. Et les forces de l’histoire, qui sont-elles ? C’est Dieu, Allah, pardi.


Le monde de l’Islam n’est pas resté 800 ans en Europe, l’Espagne et le sud de la France et la Corse. Et 200 ans en Sicile. Et puis il a été éjecté par les forces de l’histoire.


Vous, Mohammed, vous n’êtes pas là à critiquer tout le monde, y compris l’Europe. Et c’est votre droit de critiquer mais vous aussi au moyen du « logiciel colonial ». Ce qui est normal. « On est que ce qu’on a été pour être ce l’on doit être. » Et cet adage est le mien et il est valable pour tout être humain qui est pour qu’il doit être.


Comme d’ailleurs « Même métaphysiquement parlant, on ne peut rien en tirer... » , et je vous remercie pour le compliment. Car, à mon sens, vous m’annoncez inconsciemment que vous cherchez tirer de moi tout ce qui est métaphysiquement possible d’une pensée (la mienne) qui s’adresse à vous. Et se faisant vous tirez de vous vos pensées de ce que vous lisez de ce que j’écris, mais vous comprenez parfaitement métaphysiquement parlant, mais vous voulez plus.


Pour que je puisse vous répondre puisque vous n’arrivez pas tirer de vos pensées sur mes pensées précisez les vôtres pour que je puisse vous répondre métaphysiquement parlant.


Voilà, Mohammed, je ne sais si je vous ai répondu. Mais merci quand même pour le compliment. Un reproche ou une critique bien placée peut être un compliment.


Voir ce commentaire dans son contexte