Commentaire de Attila
sur BREXIT : du rififi à la Chambre des Lords


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Attila Attila 12 septembre 2019 22:46

@Attila
Mais on ne va pas se plaindre que vous défendiez la thèse selon laquelle les décisions de l’Union Européennes sont contraignantes pour les pays membres : c’est celle de l’UPR.

.


Voir ce commentaire dans son contexte