Commentaire de oncle archibald
sur Retour sur l'élection présidentielle de 2017


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

oncle archibald 18 septembre 2019 11:07

Cet article est désolant car l’axiome fondamental sur lequel il est construit est l’affirmation de Georges Freche au temps où malade et sachant ses jours comptés il pouvait « se lâcher » et donc révéler le secret de ses élections successives à la tête de la région Languedoc Roussillon rebaptisée Occitanie.

Ce politicard pro disait donc avoir constaté que 90% du corps electoral étant constitué de cons il faisait campagne pour les cons. Tu leur paie un pastis, tu joues aux boules avec eux et c’est dans la poche disait-il.

Et donc d’après vous pour Macron, il a suffi de le montrer avec Brigitte à la une de Closer, de Voici de Voila et de Paris Match et hop c’est dans la poche.

Désolé mais je n’y crois pas. Le corps électoral est beaucoup moins con que ce que vous pensez. Freche avec la même technique électorale et une étiquette « droite » aurait été battu à plates coutures dans une région qui vote socialiste sans même regarder le nom du candidat depuis plus d’un siècle, et Macron avec les mêmes soutiens n’aurait pas pu être élu sans le contexte de rejet massif de toute la classe politique alternant au pouvoir mais faisant exactement la même politique ce qui a exaspéré une majorité d’électeurs.

Vous dites de Melenchon qu’il représentait la classe ouvrière parce qu’il mettait des costumes Mao pendant sa campagne ? Hi-hi-hi dirait ma petite fille Zoé ! Sinon il y avait aussi Philippe Poitou beaucoup plus crédible sans se déguiser mais qui n’a ramassé que des miettes. Pourquoi ?

Ce qui se passe dans la tête des électeurs est bien plus compliqué que l’image minable d’un troupeau de cons manipulables à merci que vous voulez nous faire accréditer.


Voir ce commentaire dans son contexte