Commentaire de BERNARD
sur Retour sur l'élection présidentielle de 2017


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

BERNARD BERNARD 18 septembre 2019 16:57

@Jean Dugenêt
Merci de votre réponse qui lui ouvre un réel débat, comme ce que j’aime. Vous n’avez surtout pas à me remercier. (hors sujet il très dur de faire passer un 1er article, je tente de le faire, mais revenons à vos propos) Le plan Marshall à y a regarder de plus proche reste un des raisons essentielles pour laquelle J.P. Sartre refusa le prix Nobel. Dans le fameux cadre de ce plan Marshall regardons de plus proche qui était autour de la table pour l’octroi de terres presque incultes mais qui avait un cœur et une âme non ?

(Le Plan Marshall (après son élaboration, il fut officiellement appelé « Programme de rétablissement européen », en anglais European Recovery Program, ou ERP) était un programme américain de prêts accordés aux différents États de l’Europe pour aider à la reconstruction des villes et des installations bombardées lors de la Seconde Guerre mondiale. Ces prêts étaient assortis de la condition d’importer pour un montant équivalent d’équipements et de produits américains. En quatre ans, les États-Unis prêtent à l’Europe 16,5 milliards de dollars (l’équivalent de 173 milliards de dollars de 2019). L’administration Truman le préféra au plan Morgenthau qui prévoyait de faire payer les réparations par l’Allemagne. En effet, plusieurs experts se souvenaient des effets désastreux d’une telle politique après la Première Guerre mondiale : la question des réparations allemandes avait contribué à la création d’un sentiment d’injustice due aux vainqueurs de la Première guerre mondiale et a facilité la prise du pouvoir par les nazis. L’initiative fut baptisée, par les journalistes, du nom du secrétaire d’État des États-Unis, le général George Marshall, qui, lors d’un discours à l’université Harvard (5 juin 1947), exposa la volonté du gouvernement des États-Unis de contribuer au rétablissement de l’Europe. Ainsi dans ce discours, George Marshall affirma : « Il est logique que les États-Unis fassent tout pour aider à rétablir la santé économique du monde, sans laquelle il ne peut y avoir aucune stabilité politique et aucune paix assurée. » Les modalités du plan sont discutées lors de la conférence de Paris, lequel est finalement signé par 16 pays le 20 septembre 1947.) Références Wiki, mais pourquoi ne pas parler du rôle de la création de l’être humain sorti des plans religieux en restant dans le contexte plein et entier du rôle que joua Sartre et bien d’autres tels que lui que nous voyons de nos jours étudier dans les écoles. De la nait « La Pu..respectueuse » « Huit Clos » « Les Mains sales » Il y a une sacré différence entre son refus et celui d’Albert Camus c’est mon avis. Uniquement en 1959 Sartre déclara : Après Budapest Vaste dilemme. De là naissent les réels conflits qui crées des murs et la liberté d’expression en tous sens de vie. Merci de votre réaction.

BERNARD 


Voir ce commentaire dans son contexte