Commentaire de JL
sur Atolls du Pacifique : la grande supercherie des écolos


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JL JL 28 septembre 2019 14:07

@JC_Lavau
 
il suffit de savoir que la plus grande marée haute en vives eaux est la troisième après la pleine ou la nouvelle lune, et que la plus petite amplitude en morte eau c’est la troisième marée après les premier ou dernier quartiers.
 
La connaissance des amplitudes extrêmes - aux coefficients de marée près - permet par un calcul simple, de connaitre la hauteur d’eau à chaque instant, heure par heure voire minute par minute avec une bonne approximation cf. la règle des douzièmes.
 
Les anciens connaissaient ça.


Voir ce commentaire dans son contexte