Commentaire de spearit
sur L'enfance sacrifiée de la malbouffe


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

spearit 19 octobre 2019 21:34

@Chroniqueshumaines
Mais ce que vous décrivez là c’est la vie, qu’elle vous plaisent où non du haut du votre jugement hautain d’autrui.
Mettez autant de voile que vous voulez pour ne pas voir ce que votre jugement considère comme inacceptable ; c’est autant de pelleté de terre sur votre cerceuil
En gros, vous en êtes...


Voir ce commentaire dans son contexte