Commentaire de Eric F
sur ADP, FDJ : ces privatisations totalement injustifiables


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Eric F Eric F 30 octobre 2019 17:55

La question de la fin de certains monopoles publics n’est pas en tout ou rien, par exemple on a tous bénéficié de l’ouverture à la concurrence des télécoms : les prix sont bas tant pour le mobile que pour l’internet, et les services progressent (4G, haut débit, etc.) -certes la maintenance est parfois « limite », mais la disponibilité de service est globalement meilleure qu’à l’époque du « 22 à Asnières »-.
Mais les aéroports internationaux sont un monopole d’infrastructure publique liée à l’aménagement du territoire (ils desservent une région sans concurrence). J’ai signé la pétition pour le référendum dès le début, mais le nombre de signatures est très insuffisant.
Concernant la FDJ, il semble que plus que la question du désendettement public, c’est une question de concurrence (du reste, le monopole est déjà caduque via internet). La pub pour la privatisation rappelant le contexte de la création en faveur des blessés de la première guerre mondiale est d’un rare cynisme, puisque c’est le profit seul qui est visé par les investisseurs. Les usagers (si on peut appeler ainsi les joueurs) n’ont rien à y gagner, ni bien sur la collectivité nationale.


Voir ce commentaire dans son contexte