Commentaire de Luniterre
sur Lutte sociale en France : commençons par poser le « plancher » !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Luniterre 17 décembre 2019 21:09

@Fifi Brind_acier
Mais « Waterloo » ; actuellement, c’est autant, effectivement, la « gauche » française politique et syndicale que l’UPR et son « frexit » à 1% !!!

La « gauche » française actuelle, politique et syndicale (Martinez >>>« consolider notre système actuel, qui est le meilleur au monde ») ne veut surtout pas de révolution, pas plus que l’UPR, du reste, et s’il y a « rivalité », ici, cela reste donc dans le cadre de la Kollaboration de classe... Pas de risque, donc !

Bien évidemment une réelle révolution sociale n’est pas possible dans les conditions actuelles, mais le rôle d’une gauche réellement prolétarienne est de faire avancer le mouvement social et politique pour créer les conditions d’une transformation fondamentale et réussie des rapports sociaux et des rapports de production, ce qui va évidemment de pair.

Cela peut commencer par une plate-forme revendicative unitaire de toutes les catégories sociales les plus opprimées et exploitées, d’où l’idée d’un plancher de tous les minima sociaux, incluant le minimum retraite, indexés sur un pourcentage du SMIC, et qui unirait donc toutes ces catégories défavorisées autour d’une augmentation du SMIC, de par le fait.
Un premier pas vers le retour du progrès social...

La « marge » financière existe, même dans le système actuel >>>
https://tribunemlreypa.wordpress.com/2019/12/14/smic-retraites-le-capital-peut-payer-le-capital-doit-payer/

Le « blocage » actuel montre néanmoins la nécessité d’en changer !!!
Reste à construire le rapport de force...
Le mouvement actuel montre que c’est possible...
Ne manque que la volonté politique de la « gauche » actuellement vendue au système...
Reste donc à construire une autre gauche... !
La première pierre, même dans le contexte actuel, reste à poser.

Luniterre


Voir ce commentaire dans son contexte