Commentaire de Daniel PIGNARD
sur Le magot caché des retraites


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 18 décembre 2019 10:04

Ajoutez à cela comment Balladur nous a baisé en 1993 en étendant les seules retraites du privé aux 25 meilleures années. A noter que ces réformes étaient toujours passées pendant les vacances de Juillet – Août : Loi du 22 juillet 1993 et loi du 21 août 2003.

Il faudra qu’ils paient pour ça.

 

La réforme Balladur de 1993

La loi du 22 juillet 1993 réforme le régime général (salariés) et les trois régimes alignés (salariés agricoles, artisans, industriels et commerçants), afin de maîtriser leurs déficits :

  • la durée d’assurance nécessaire à l’obtention d’une retraite à taux plein passe progressivement de 37,5 années à 40 années ;
  • le salaire annuel moyen de référence servant de base pour le calcul de la pension est calculé progressivement sur les 25 meilleures années et non plus les 10 meilleures ;
  • la revalorisation annuelle des pensions est faite en fonction de l’indice des prix à la consommation et non plus selon l’évolution générale des salaires.

Voir ce commentaire dans son contexte