Commentaire de julius 1ER
sur Le magot caché des retraites


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

julius 1ER 18 décembre 2019 20:26

@Nicole Cheverneyl

le « Théma » sur Arte ce Mardi était édifiant avec ce que l’on peut faire avec l’eau ...
l’exemple australien de la privatisation de l’eau est emblématique de ce qu’est la financiarisation poussée à l’extrème ... un produit qui devrait appartenir à tous se retrouve dans les mains de financiers sans scrupule qui revendent ce produit fort cher en spéculant de manière éhontée sur sa valeur réelle ... et les victimes sont les paysans contraints d’acheter cette matière qui se trouve rationnée et en constante augmentation au nom de l’ultra-libéralisme ...
c’est exactement le modèle dont rêve Spartacul et l’exemple sud -africain n’est pas piqué des hannetons non plus, là c’est le délire total les particuliers moyennant la somme de 10000 dollars le forage, pompent les nappes phréatiques dans leur propriétés sans même savoir quel impact cela aura sur l’avenir puisque ces nappes il faut aller les chercher de plus en plus profondément mais sans savoir exactement si elles sont en mesure de se renouveler .......
c’est vraiment la mise place de l’adage " après moi le déluge !!!!
çà promet de belles révolutions en perspective !!!!!


Voir ce commentaire dans son contexte