Commentaire de Nicole Cheverney
sur Le magot caché des retraites


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Nicole Cheverney Nicole Cheverney 19 décembre 2019 09:14

@capobianco

Le destin syndical de L. Berger appartient à sa base. A eux de ne plus placer des carriéristes. En fait tout est dans le camp des grévistes. A eux de s’imposer et de ne plus se laisser mener par le bout du nez par des félons. Ce matin j’ai entendu à la radio que Berger n’était pas loin de trouver un accord avec le gouvernement. Une traitrise de plus. Mais de cela on s’en doutait.


Voir ce commentaire dans son contexte