Commentaire de Trelawney
sur The show must (Carlos) Ghosn


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Trelawney Trelawney 10 janvier 08:05

La réponse politique officielle du japon suite au « départ non souhaité » de CG est une refonte complète des lois sur l’immigration, avec un arrêt sur le projet de loi de 2018 qui devait entré en vigueur cette année.

A aujourd’hui les 2.64 migrants vivant et travaillant au Japon n’ont pas accès à l’enseignement de la langue, à une éducation adéquate des enfants et à d’autres services importants.

Ce pays est partagé entre deux opinions antagoniste : Il y a ceux qui pense que l’histoire du Japon est marquée par des vagues successives d’influence étrangère, dont chacune a stimulé l’innovation et le progrès et qui sont toutes devenues partie intégrante de la culture propre au Japon. et les autres qui pensent que l’influence étrangère est néfaste au pays et surtout au japonais et qu’il faut limiter cette influence et notamment en évitant de donner à des étrangers, des postes à responsabilité dans les entreprises japonaises.

Le départ de CG leur donne raison !


Voir ce commentaire dans son contexte