Commentaire de Jean-Luc Picard-Bachelerie
sur Réforme des retraites ou projet de destruction du peuple ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean-Luc Picard-Bachelerie 10 février 12:26

@rita
Je pense que c’est un peu plus que ce que vous dites car ses prédécesseurs étaient tout autant serviles. Voyez Hollande qui avait pointé le monde de la finance comme étant son ennemi et qui s’est plié aux désidératas des riches.
Macron, c’est un autre niveau, un cran au-dessus. Il est peut-être servile, mais surtout il est zélé, il prend de l’initiative. Ça n’est pas Hollande qui aurait pris l’initiative de détruire le peuple. Ni même Sarkozy. Les prédécesseurs se sont échinés à réduire la force du peuple mais ils n’ont pas tenté, carrément, de le détruire.
Macron est de la pire espèce des ordures. 


Voir ce commentaire dans son contexte