Commentaire de Séraphin Lampion
sur Le coronavirus et le monde : entre la peur rationnelle et la discrimination


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Séraphin Lampion Séraphin Lampion 12 février 09:37

Le coronavirus va finir par démontrer l’absurdité de la « mondiaalisation » qui ne profite qu’aux groupes puissants mais se montre le meilleur (ou le pire) agent d’un « effet papillon » (ou effet dominos).

Les délocalisations ? Ça pourrait bien se calmer, on dirait. Est-ce un effet inattendu ou un élément de stratégie ?


Voir ce commentaire dans son contexte