Commentaire de genrehumain
sur Du prêcheur pacifique au chef de guerre, Mahomet n'a jamais dit ou pensé que les musulmans devaient islamiser le monde...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

genrehumain 23 février 16:11

Le principal message de Muhammad aux croyants de tout horizon, c’est un rappel de leur unité et surtout d’accepter et de ne faire aucune distinction entre les Prophètes de Dieu, ce message d’unité, c’est le message éternel des Messagers de Dieu aux hommes.

Selon un hadith, le nombre de Prophètes serait de 124 000, chiffre certainement symbolique pour dire que Dieu a toujours guidé les hommes depuis la nuit des temps.

Et Dieu confirme dans le coran :

« Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager »

Coran, Sourate Annahl verset 36

Et il renouvelle encore ce message :


« Il n’est pas une nation qui n’ait déjà eu un avertisseur. »

Sourate fatir verset 25.

Rappelons nous que le mot religion vient du latin religare qui veut dire relier.


Ceci est parfaitement résumé et dit de façon très claire dans la sourate du Coran, ci-dessous, c’est pour l’époque de la révélation de ce livre, et jusqu’à aujourd’hui une avancée majeure dans la compréhension du fait religieux dans l’histoire des hommes.


Dites  : “Nous croyons en Dieu et en ce qu’on nous a révélé, et en ce qu’on a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur : nous ne faisons aucune distinction entre eux.

Et à Lui nous sommes Soumis”

Coran Sourate 2, 136


Ce qui implique la reconnaissance de toutes les religions de l’humanité et de ne faire aucune différence entre elles.

Nous avons les traces historiques des plus récentes (bouddhiste, Hindouiste, Zoroastrien, Moise, etc.) mais c’est infime au regard des « 124 000 » Prophètes mentionnés et dont l’histoire s’est perdu au cours des siècles.


Le Coran nous donne une parfaite explication du phénomène religieux vue sous l’angle d’une « Révélation progressive » aux cours des siècles et non pas des phénomènes épars sans lien ou continuité entre eux et qui même, devraient s’opposer.

Si vous lisez les livres sacrés, jamais aucun prophète n’a condamné un autre prophète, ce sont les chefs religieux en général qui pour assurer leur pouvoir sur les croyants, ont induit ces divisions et ses oppositions purement chimérique .


Dites  : “Nous croyons en Dieu et en ce qu’on nous a révélé, et en ce qu’on a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur : nous ne faisons aucune distinction entre eux.

Et à Lui nous sommes Soumis”

Coran Sourate 2, 136





Voir ce commentaire dans son contexte