Commentaire de ETTORE
sur ‘Ce ne sont pas des êtres humains, mais seulement des Palestiniens' : en Israël, un mal plus grave que le coronavirus


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ETTORE ETTORE 26 février 2020 12:06

uleskiserge@

Mais alors, que plus personne ne fasse semblant de s’étonner à propos de toutes les catastrophes humaines du 20è siècle - « Comment est-ce que cela a été possible ? » - car si l’homme est un loup pour l’homme, il est aussi et surtout un porc et une bête sur un plan moral.

Les mêmes en Europe qui crient au loup au moindre acte de « racisme » envers leur coreligionnaires......Font preuve d’un silence assourdissant quant aux exactions commises par leurs frères....au si beau pays de« la terre promise ».

Que diraient les mêmes, ici, si on les empêchait d’accéder à leur lieu de prière, si on rasait leur quartiers communautaires, pour y installer des colonies.....

Si on les expropriait de leurs commerces....

M’es d’avis que l’inversion des données créerait le même souk !

Entre ce qu’ils ont vécu, sans échappatoire, et ce qu’ils vivent, avec une idéologie consentie......

L’idée de cette « terre promise », ne semble reposer que sur du sang..pour l’éternité !

Et c’est pour cela que je dis que la parole de leurs dieux est pervertie par l’humain. Car ces humains, des deux côtés, ne peuvent justifier leur supercherie, que

sur la motivation existentielle de la souffrance, des deux pays respectifs.


Voir ce commentaire dans son contexte