Commentaire de Nicole Cheverney
sur Le drame de MERS EL KEBIR - Partie N° 1


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Nicole Cheverney Nicole Cheverney 26 février 2020 19:15

@nono le simplet

Je retiens pleinement votre dernière phrase, oui, ce sont les sans grades qui ont gagné ces batailles et cette guerre par leur esprit de courage et d’abnégation. Mais il est important, pour comprendre notre époque présente, actuelle, que tous ces événements conjugués, ces hasards, ces compromissions, ont eu une influence déterminante sur le déroulé de l’histoire moderne.
Alors on peut supputer et de dire, « si » !
Mais c’est à la lumière des faits historiques que notre époque devient de plus en plus révélatrice, et le chemin tortueux qu’elle est en train de prendre, vers une inhumanité très proche du fascisme d’origine. Du temps de mes parents, on avait identifié l’ennemi : c’était le nazi, l’envahisseur. Mais aujourd’hui, les forces de l’argent se déguisent mais plus elles avancent masquées, plus elles dévoilent leur violence anti-sociale.
Alors, se pencher sur tout ce qui a pu se produire pour que nous en arrivions à ce point-là, aujourd’hui, à une humanité en déroute, une planète violentée tous les jours par les forces destructrices, par le renoncement d’une société viable, c’est faire preuve de bien commun. Je pense que la dernière guerre, a définitivement tué la société occidentale, et le capitalisme anglo-saxon, particulièrement, a profité du chaos pour installer son nouvel ordre mondial, tout aussi dangereux que le nazisme.


Voir ce commentaire dans son contexte