Commentaire de McGurk
sur Louis XVII, l'enfant du temple ; son portrait authentique mais oublié. Le crime de la République


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

McGurk McGurk 11 mars 13:17

@velosolex

C’est plus que pleurer la mort d’un gamin.

Celui-ci a été torturé psychologiquement (arraché de sa maison, balancé dans une prison, son père et sa mère massacrés, son frère décédé, etc.) et physiquement (incarcéré comme un vulgaire criminel).

Les projets des révolutionnaires à son sujet ont été contradictoires car on lui a appris, en premier lieu, à être « un citoyen » (ce qui a semblé fonctionner d’ailleurs) mais ils ont visiblement changé d’avis en le plaçant en prison où on l’a laissé crever.

C’est bien beau de déclarer des principes universels, c’est encore mieux de les appliquer. Et ce quel que soit le ressentiment qu’on ait pour une personne. Je ne crois pas, non plus, que soit inscrite la torture dans la DDHC.

LXVI ne souhaitait pas la démocratie, certainement plus une « royauté éclairée » parce qu’il avait déjà compris à l’époque ce que nous avons fini par comprendre aujourd’hui : les « représentants du peuple » ne représentent qu’eux-mêmes.

Pour autant, il a entrepris de nombreuses réformes entre autres celle concernant la liberté de choisir son métier qui n’ont jamais été lues par les Français (les Parisiens) trop remontés et cherchant, avant tout, du sang et un coupable à faire payer.

Qui plus est, les pseudo-révolutionnaires ont entrepris de guillotiner les seules personnes qui auraient eu l’éducation nécessaire pour faire fonctionner ce foutu pays.


Voir ce commentaire dans son contexte