Commentaire de Inconnu Soldat
sur Acte 70, Gentils gilets jaunes contre Macron : Violences et foutages de gueule !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Inconnu Soldat Inconnu Soldat 22 mars 2020 10:56

Les gilets jaunes c’est 0,6 % des électeurs ayant voté aux Européennes. Ce fut moins de 1 % des électeurs inscrits dans la rue. Ce fut des centaines de millions d’euros de dégâts. La violence dès le premier jour fut consubstantielle au mouvement. Dès le premier jour les gilets jaunes ce fut la négation de la liberté de circulation et le viol des lois.

Contrairement à ce que raconte cet article imbécile sans les media ce mouvement n’aurait jamais existé. Dans les 60 premiers jours il y a eu 645 000 (645 000 !) mentions de gilets jaunes dans les médias, soit plus de 11 000 par jour, une toute les 5 secondes ! Du jamais vu pour aucun événement dans la presse. Ce fut table ouverte 24 h sur 24 pour l’un ou l’autre des leaders des gilets jaunes avec des déclarations à tomber par terre, des aberrations totales, des mensonges. On a eu droit à des centaines de reportages complaisants, Le Monde s’étant particulièrement distingué avec des articles totalement aveuglés et dévots. Ce fut à tel point que certains journalistes ont en eu assez de ne parler que des gilets jaunes, tous les quarts d’heure à BFM par exemple. Ils se faisaient tabassés, mais pas grave. On continua à flatter l’ego de ce mouvement violent, antidémocratique, liberticide, intolérant. On a eu droit à des Drouet (7 000 € de salaires avec sa femme) des Fly Rider complotiste qui a nié les attentats de Strasbourg, nombreux leaders issus de l’extrême droite comme Chalençon, des illuminées comme cette leader qui croit dans les chemtrails et qui donne des cours d’ectoplasmie ! C’est Chouard qui dit ne rien savoir de la Shoa et qui fraye avec Solal et l’extrême droite. C’est Branco qui trafique sa fiche Wikipedia et ment sans arrêt, qui dévoile au public l’homosexualité d’un membre du gouvernement, qui participe à la publication de la vidéo de Griveaux, qui envoie des lettres annonymes de dénonciations calomnieuses contre son ancien professeur qui lui avait mis un zéro à Science Po, c’est une offre de service au terroriste du Bataclan. Ce fut les menaces de morts entre leaders du mouvement, les propos racistes, les fake news à tire-larigot, la négation de la démocratie, un mouvement qui ne représente pas 1 % des électeurs se permet de contester la légitimité d’élus de la République selon les terme d’une constitution votée par le peuple français avec plus de 85 % des voix et plus de 67 % des inscrits. Ce sont des leaders qui font la moitié ou le quart des voix du président qui contestent sa légitimité.

Les gilets jaunes c’est une mascarade, perfusée par les media, qui veut faire croire que ce sont les damnés de la terre et que nous serions au XIXé siècle avec des enfants de 10 ans au boulot, ou à l’époque du servage, où à la Révolution, eux, casseurs masqués et violents, se prenant pour des révolutionnaires opprimés. Oui ce fut un triste mascarade que les gilets jaunes.


Voir ce commentaire dans son contexte