Commentaire de vaietsev1
sur Sommes-nous plus bêtes que le virus ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

vaietsev1 24 mars 11:52

@rogal

Je voies pas de différence ,meme si on , ne me pose pas la question ,hormis qui peut se trouver bon ne peu être sain en tout point de vue ,alors que ce qui se dis sain ne peut qu’être parfait en tout point et sur tout les plans ,or on dis que ce qui est sain donc parfait ,serait comme on dis que « la femme ou l’homme parfait est une connasse ou un con ».
Alors que ce qui est sain donc parfait et con n’est que juste,sévère et droit ,je dois l’avouer ,car on a rien sans rien,alors que ce qui est bon , que ce qui peu être bon , à parfois tendance à prendre la tangente ,pour dire faire quelques excès .
Le sain lui sait tenir une ligne de vie ,et sait ce qui peu être nocif ,comme le bon aussi ,sauf que lui t’ai !!!! bizarre o_O, veut se tenir sa ligne de vie ,or cela engendre un cadre de vie mathématique ,et une vie à surveillé sur plusieurs plans ,afin de ne pas retourner dans ses travers .
Une vie alors , difficile,mais qui en vaut le coup ,quand on peu comprendre quel en serait la finalité ,le but étant de prendre soin de soi ,car tout ce qui est bon est nocif ,alors pour le bon ,qui a ses travers ,ses jours sont comptés sans même qu’il en prenne compte ou qu’il ne s’en soucie ,car mère nature ou la providence veillerait ,mouais vite dis .
Paraitrait meme que ce serait lui qui vivra le plus longtemps,sauf que sans avoir eu le temps de buffer ou de dire OUF , et c’est le drame ,c’est à dire que je ne crois pas qu’il puisse m’arriver quelque chose avant longtemps puisque je profite de la vie et que je vis en lieu « sain » ,lorsque qu’ en fait l’absurde c’est de n’y pas penser.

Le bon peut vivre dans l’excès s’il le veut ,il sait qu’il devra mourir de quelque chose ,alors il profite de tout ,de la tangente qu’il lui arrive de prendre parfois ,quand le sain ,lui fait quelques écarts ,mais n’oublie pas sa ligne de conduite et ce pour quoi il a décidé ce chemin,il est alors mesurer dans tout ce qu’il fait . 

Mais attention ,la ligne d’un sain ,à ses écarts et ses travers ,puisque à trop se vouloir droit à prendre soin de sa personne ,il pourrait penser se trouver dans un étau qui se réduira de plus en plus ,jusqu’a ne plus avoir de solution de retour ou d’échappe ,qui lui permettrait de reprendre un peu de souffle et de se laisser vivre ,aussi parfois car il sait qu’il ne dois pas oublier de vivre .
La vie de quelqu’un de sain n’est pas simple,c’est celle qu’on appel « jonglé avec la vie »,la vie du bon est différente ,il ne prend pas compte de tout cela ,il veut vivre avant toute chose et profiter de tout ce qui se présente ,quitte à vivre parfois dans l’excès ,une chose est certain pour celui là ,il à profiter toute sa vie ,mais à revoir sa vie en tant que spectateur ,quand retira t’il,regrettera t’il alors sur le tard ce qu’il à vécu ,et pensera t’il alors qu’une vie saine aurait été un meilleur choix ?

Chacun fait son chemin de vie ,ne reste alors à quiconque de respecter les choix de chacun,et non comme le dis le commun des mortels ou plusieurs méchants bons :

soyons ensemble.

Car les gens ont tot fais de dire : on se déteste car on s’aime ,ou on s’aime car on se déteste , nous ne sommes pas fais ,juste pour vivre pour s’apprécier ,car nous aurions l’instinct animal,sauf que l’animal lui sait être bon ; ne dis t’on pas que le meilleur ami de l’homme serait le chien .

PS : J’ai encore le souvenir d’un mage ou d’un magicien dans une des trilogies du« Hobbit » ou celui là disait s’être écarté de tout pour ne vivre qu’avec les animaux ,les oiseaux en particulier mais pas que ,car ils ne pouvaient supporter la compagnie des humains .

De son avis ,il du penser qu’il avais fais un choix SAIN.

Vassily

 


Voir ce commentaire dans son contexte