Commentaire de eau-pression
sur La déplorable politique de la France face à l'épidémie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

eau-pression eau-pression 3 avril 12:51

@Spartacus

De l’actuel des blocages administratifs à l’utilisation d’alcool pour faire du gel, il faut tirer la solution que l’anonymat dans la chaîne de décision doit pouvoir être levé, exceptionnellement au moins. En l’état des procédures, il est permis de se demander s’il n’y avait pas une volonté au plus haut niveau (expression détestable, mais qui dit bien les choses) de retarder toute mesure de bon sens.

Tenez, un peu d’eau à votre moulin avec une anecdote perso dont le « héros » est le service qui s’occupe des certificats médicaux pour les permis PL. C’est dans la cité administrative où je travaillais. Il y a des infirmières et un toubib.

Voila qu’un jour mon médecin diagnostique une phlébite dans ma jambe. Lui qui ne panique jamais me dit qu’il faut pas rigoler avec ça, et m’injecte un anticoagulant. L’opération doit être renouvelée. Le soir, aucun infirmier(e) pour me faire la piqûre sous-cutanée (un diabétique m’a dit plus tard qu’il s’en faisait plusieurs fois par jour, mais moi je découvrais).

Me trouvant encore vivant au réveil, je me dis que le plus simple, à cette heure matinale, est de faire pratiquer la piqûre au service en question. Les infirmières « attendez que le docteur arrive ». Le docteur « non, je ne peux pas prendre cette initiative ». J’avais ordonnance et médicament en main, ma vie était quand même en danger. Si vous saviez la rage d’être impuissant contre cette monstrueuse pyramide dans ces instants !


Voir ce commentaire dans son contexte