Commentaire de Piere CHALORY
sur La Vengeance des Baveurs de Mort


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Piere CHALORY Piere CHALORY 4 avril 2020 11:30

@L’Astronome

Oui, on peut dire que l’ambiance je suis partout commence, comme ce put..n de virus, à contaminer les esprits ; bientôt la milice sera à nos portes barricadées... Tiens, voilà que l’on frappe à ma porte...

 smiley

désolé l’Astronome je vous quitte, à bientôt j’espère...


Voir ce commentaire dans son contexte