Commentaire de Taverne
sur Le virus, c'est l'homme !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Taverne Taverne 9 avril 2020 14:32

Les Elégantes

Dans leurs appas, elles apparurent
Sur terre ornées de ces parures
Qui ressemblent aux robes de soie.
Comme si cela allait de soi…

Les fleurs, ces belles élégantes,
Gantent avec soin leurs longues tiges
D’un blanc à donner le vertige
Tout en prenant la pose absente.

Chaque aube est un nouveau départ.
Dans le silence, elles se préparent
Alors elles sont à leur toilette…
Des heures pour un bout de voilette !

Quand enfin elles jugent acceptable
D’apparaître, elles capture l’air,
Laissant dans la brise légère,
Les parfums les plus redoutables…

On en voit dans le plein soleil,
Qui font pivoter leur ombrelle.
Un vent complice les balaye.
Même dans l’ombre elles restent belles.

En bouquets ou bien en parterre,
Dans des pots et même en couronne,
Elles sont les reines de la Terre.
Elles ne partagent pas leur trône.

Dans leurs appas, elles apparurent
Sur terre ornées de ces parures
Qui ressemblent aux robes de soie.
Comme si cela allait de soi…

Refrain

Les élégantes,
Qui se gantent,
Les élégantes
Qui nous hantent
Ces élégantes
Qui nous mentent
Ces élégantes
Dont on aime à suivre la pente…


Voir ce commentaire dans son contexte