Commentaire de Djam
sur La thèse de la double « affection » se confirme. Esquisse d'un mécanisme de développement du Covid-19


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Djam Djam 9 avril 2020 15:53

@ B. Dugué

Article et hypothèse tout à fait pertinente. Merci pour le boulot de recherche et de compréhension.

J’ose vous préconiser la lecture de « JAMAIS SEUL » de Marc-André Selosse (Actes Sud). Très accessible, cet ouvrage traite de la symbiose vitale qui s’opère dans tous les organismes vivants (de la bactérie elle-même jusqu’à l’homme en passant par les plantes etc..).

Cette population qui nous fait vivre, ne se résume pas uniquement au microbiote dont on parle beaucoup (à juste titre) depuis quelques années. Elle rappelle la présence de milliards de bactéries dans le corps humain dont l’équilibre est de plus en plus rompu par le style de vie et d’alimentation, la pollution interne et externe qui ravage à peu près tous les équilibres naturels qui relèvent du génie du vivant.

Comme le souligne l’auteur, avec une certaine pointe d’humour, l’obsession hygiéniste de nos sociétés tétanisées par le moindre microbe n’aide pas à devenir solide. Un peu de « crasse » (vous aurez compris ce qu’il entend par ce terme péjoratif, est nécessaire à la bonne santé du microbiote sur la peau par exemple.


Voir ce commentaire dans son contexte