Commentaire de popov
sur Le virus, c'est l'homme !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

popov 10 avril 2020 16:11

@Taverne

Mais l’homme s’est trop éloigné de la nature, c’est cela mon propos.

Chaque espèce est programmée pour proliférer au dépens de son environnement. Ce faisant, elle détruit et elle pollue. La différence, c’est que l’homme a un cerveau plus gros, ce qui lui permet de détruire et de polluer à plus grande échelle que les autres. 

Mais ce cerveau plus gros lui permet aussi d’appréhender les conséquences de ses pollutions et destructions et éventuellement de s’imposer des limites, ce dont les autres espèces sont incapables.

En ce sens, il est plus proche de la « nature » que les autres espèces puisqu’il est capable de s’en préoccuper.


Voir ce commentaire dans son contexte