Commentaire de DACH
sur Échangerons-nous liberté contre fausses promesses ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

DACH 14 avril 2020 19:03

Sur l’allocution présidentielle de ce soir.

Que dire du discours intelligent d’un commentateur qui se veut compassionnel tout en jouant le rôle d’un président de la République Française ? Quand un discours politique se contente de décrire et de faire croire qu’on a fait ce qu’il fallait faire pour justifier ce qu’on a été incapable de faire !!! Il y a une promotion Kerguelen à envisager pour certains acteurs des sommets de l’Etat ! Si tu as lu ma note de 6 pages NEC COVID-19 il y aura de quoi remplir le bateau... Ce que certains acteurs se sont engagés à faire auprès de la Cour de Justice... A la fin du bal il faut bien payer l’orchestre !

Le gvt apportera les réponses nécessaires....” “il faudra bâtir une stratégie...”Bravo il peut le dire (Pierre DAC). Il ne s’agit pas de reprocher ce qu’on ne peut prévoir, mais d’avoir cherché à protéger sans les bons arguments d’adultes, au lieu de chercher à prévoir. Au point que l’envie de protéger, avec de mauvais arguments visibles de tous, a empêché de faire, d’agir, et d’atténuer la gravité de la situation. Résultats, on n’a rien protégé du tout : ni les citoyens ni les systèmes de fonctionnements du pays. Les coûts en seront pharaoniques, y compris en termes d’unité du pays, cf. les territoires perdus.... La date de sortie partielle d’un confinement non sélectif cache bien d’autres contradictions, incertitudes et insuffisances.


Voir ce commentaire dans son contexte