Commentaire de moderatus
sur Échangerons-nous liberté contre fausses promesses ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

moderatus moderatus 15 avril 2020 10:23

@Decouz

Je reviens sur la question des tests, car j’ai cru moi aussi à un argument qui n’est pas totalement faux, mais biaisé, à savoir que les tests seraient inutiles cas on peut être négatif à un moment et infecté quelques heures plus tard, le test n’aurait donc servi à rien.

Mais ce n’est voir que la moitié, sans doute certains seront contaminés peu après le test, mais le test aura permis de découvrir toutes les personnes infectées. C’est donc faux de dire que des tests massifs, et le mieux serait des tests récurrents, sont inutiles.

==============================================================

Vous avez raison, quelqu’un testé aujourd’hui peut se révéler positif dans quelques jours, on ne peut l’éviter.
c’est pour cela qu’il faut agir en deux phases.

primo
tester tous ceux que l’on doit déconfiner, mettre en quarantaine dans des hôtels le cas échéants ceux qui sont positifs etles mettre en relation avec un médecin pour le suivi.

Secundo
dans ceux qui sont déconfinés , dès les premiers signes éventuels les mettre aussi en quarantaine.
c’est cette seconde solution retenue par macron, alors que la première est indispensable, seulement , on n’a pas prévu assez de tests , toujours le même problème, l’incompétence qui mène à des demi mesures tragiques, alors qu’on pouvait faire autrement.

les mensonges continuent pour masquer cette incompétence.

Castaner, 

Tester « tous les Français » ne répond pas "aux attentes médicales" ( FAUX)

Le chef de l’État a par ailleurs annoncé lundi que "toute personne présentant des symptômes" du Covid-19 pourra être testée dès le 11 mai. "Ce qu’il ne faut pas imaginer, c’est que chacun décide de faire des tests, dans la mesure où plus de 95% de la population seront négatifs", a clarifié Christophe Castaner. Interrogé au sujet des personnes asympomatiques mais porteuses du coronavirus, le ministre de l’Intérieur a ajouté que les tests n’étaient pas forcément fiables.


Les tests ne sont pas nécessaires car on n’en a pas

on nous refait le coup des masques.

Vous croyez qu’il arrêteront un jour de nous prendre pour des cons ?


L’INSERM affirme

Le déconfinement ne peut avoir lieu sans un dépistage massif et des mesures d’isolement.

Le déconfinement oui, mais pas tout de suite et surtout pas n’importe comment. Aux multiples voix scientifiques qui l’affirment déjà s’ajoute une étude réalisée notamment par l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) et publiée dimanche. Selon ses auteurs, qui outre l’Inserm travaillent pour l’Institut Pierre Louis d’épidémiologie et de santé publique et Médecine Sorbonne Université, le déconfinement français provoquerait une nouvelle vague épidémique si n’était pas mis en place un système de tests massifs et d’isolement des personnes infectées.



Voir ce commentaire dans son contexte