Commentaire de Séraphin Lampion
sur Les Jours Heureux


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Schrek Séraphin Lampion 17 avril 2020 09:07

Les scribes qui écrivent les textes interprétés par Pinocchio ont le mérite de filer les métaphores pour garder une certaine tonalité patriotique et guerrière aux textes enregistrés sur le prompteur (qui pourraient d’ailleurs défiler sans simuler une transcription assistée voulant faire croire à une spontanéité impossible).

Ils restent sur l’image subliminale de la guerre et ajoutent celle de la résistance (« résilience » n’a pas non plus été utilisé par hasard) pour rassemble le troupeau autour d’une évocation sacrée comme celle de Caussimon :

« Le jour viendra, le jour viendra

 

Voici le soleil qui se lève

Et les copains de la relève

Qui viennent à nous en chantant

Frères, la nuit fut calme et belle

Mais nous l’avons crue éternelle

Et chantions pour passer le temps

 

Ami, ne désespère pas

Le jour viendra, le jour viendra

Ami, ne désespère pas »

Le jour viendra - Jean-Roger Caussimon

 

Sauf que le 11 mai, jour de la libération, on ne sait pas encore qui sera rasé.


Voir ce commentaire dans son contexte