Commentaire de Djam
sur Après la crise sanitaire, l'horreur économique au carré


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Djam Djam 19 avril 10:35

@rita
Oui, mais en pire. Paupérisation accentuée, dette colossale et perpétuelle dont le paiement sera sur le dos des masses. Salaire universel imposé progressivement pour achever l’aliénation massive. Traçage collectif au nom sans rire d’une « reconstruction économique » (oui, oui, ils oseront tout) et pire encore... le renforcement de la soumission des masses moutonnières plus capables du tout de se relever.


Voir ce commentaire dans son contexte