Commentaire de Wald
sur Demain, quel consentement à l'impôt ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Wald 27 avril 2020 13:35

@ l’auteur

Pour rappel, Blackrock gère près de 7000 milliards de dollars de placements avec 15 000 personnes, le conglomérat Alphabet (google + toutes les autres entités) emploie en tout et pour tout 103 000 personnes. 

Quand on a des boites qui n’ont pas de culture interne du powerpoint pour ne rien dire et de peigner la girafe, ni d’inflation de langue de bois, on n’a pas besoin de plus de monde pour des tâches complexes mais qui ne demandent pas d’activité physique (genre la manutention, encore difficile à automatiser).

Serait-ce trop demander à l’administration française d’avoir, et pour des types de tâches moins exigeants, des effectifs ne serait-ce qu’approchant ces deux exemples ? C’est tout à fait à la portée technique de l’état français, s’il en avait la volonté.


Voir ce commentaire dans son contexte