Commentaire de JP94
sur Seconde Guerre Mondiale – Le lien vivant des événements


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JP94 7 mai 17:18

Excellent article, qui analyse exactement les enjeux actuels de l’Histoire. ( je ne connais pas Simon Kostankevitch auxquel il est proprement ridicule de vouloir donner des leçons.

Précisons à certains que tous les Polonais et Estoniens ne sont heureusement pas à l’image des fachos qui les gouvernent. Ceux que je connais, résistants eux-mêmes ( nonagénaires) descendants de grands résistants en France, eux, estiment à juste titre le rôle primordial de l’Armée rouge dans la Victoire contre le nazisme  et de plus, comme le rappelle l’article, que cette guerre était essentiellement tournée à l’est, pour les raisons invoquées.

C’est une grande honte que d’oser bafouer leur mémoire, qui à prétendre leur reconnaître quelque mérite, mais la Guerre des classes n’est pas fini, et il n’y a que deux clans, pas trois : combattre le communisme , c’est accepter le fascisme, même hypocritement. et il est pour le moins cocasse de nous seriner l’antienne du totalitarisme quand on voit comment les médias sont tenus en laisse ici, et les manuels d’histoire falsificateurs, l’exclusion du pluralisme à l’Université, et précisément les mesures envisagées pour le coronavirus : tout sauf la santé.

La défaite de l’Ouest, de même que celle de la Pologne et de la Tchéquie étaient programmées : la première semaine après son invasion par les nazis, l’URSS avait plus bombardé l’Allemagne que la GB invaincue ... sur son sol depuis le début de la guerre et les usines d’armement de la Ruhr n’ont jamais été bombardées, ni la Suède empêchée de livrer son minerai indispensable aux usines d’armement du Reich qui n’avait sur son sol pas de minerai de fer ( déjà dans la 1ère GM).

Demandons à nos zélateurs de la thèse du totalitarisme comment ils expliquent la fascination à l’ouest pour Hitler et Mussolini ( notamment pour Ford et Renault), comment ils expliquent les flux de capitaux américains puis français pour financer le Reich ? et la répression des grèves juste après 1 an et demi de Front Populaire : en toute démocratie naturellement, sauf que les donneurs d’ordres sont les futurs collabos, pas les ouvriers !

Mais il y avait hier un reportage qui avait trait à un Ukrainien très connu des résistants du Nord : Vasyl Poryk, lieutenant de l’armée rouge qui intégra comme de nombreux Soviétiques, la résistance française ( certains qualifieront cela de totalitarisme et d’occupation, si l’on suit leurs syllogismes).

En fait le reportage concernait les résistants soviétiques en France.

il est passé , hier sur une chaîne russe pour lequel j’avais un lien ( ils font des tas d’émissions pour le 75ème anniversaire de la Victoire contre le nazisme (petit rappel à nos tenants du totalitarisme : c’est l’URSS qui a essentiellement triomphé du nazisme ; le totalitarisme n’est pas un concept historique, il a été créé par la maîtresse du nazi Heidegger, après coup, et à ce titre je pense qu’adhérer à un concept créé ad hoc, par une telle personne est pour le moins suspect) 

voici le lien, mais ça ne donne que la chaîne ( fourni par un Polonais, eh oui !) 

https://live.russia.tv/channel/3


par ailleurs, en français et en russe, on peut avoir ceci, pour le 8/9 mai : c’est un film réalisé sur le régiment immortel pour les 75 ans de la Victoire que n’ont pas digérée bien d’autres personnes que les nazis -mais ils ne peuvent pas le dire.

https://crsc.fr/event/documentaire-nbsp-r-giment-immortel-mouvement-mondial-nbsp-2020/



Voir ce commentaire dans son contexte