Commentaire de moderatus
sur Nostra maxima Culpa ! Français, vous verrez que ça sera de votre faute !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

moderatus moderatus 15 mai 2020 07:20

Un espoir pour un monde nouveau. ?


Nous étions nombreux à penser que le mouvement des gilets jaunes ne disparaîtrait pas sans laisser de traces et qu’il se métamorphoserait en « autre chose ». En revanche, personne n’avait imaginé ce que pourrait être cette autre chose.

C’est donc Michel Onfray qui aura été à l’origine de cette métamorphose. En créant la revue Front populaire, qui vise à rassembler des souverainistes/populistes de droite, de gauche, d’ailleurs et de nulle part autour d’une revue dont le premier numéro paraîtra en juin. Cette revue, qui sera un « mook » (formule hybride à mi-chemin entre magazine et livre, précise Le Figaro), aura pour objectif d’élaborer un programme qui pourrait être utilisé par un candidat à l’élection présidentielle de 2022 ; un candidat qui pourrait représenter les souverainistes et les populistes des deux bords.

Pour Michel Onfray, il ne s’agit pas de renier ses convictions d’homme de gauche ; il ne nie pas l’existence de la droite, de la gauche et de tout ce qui les sépare, mais il pense que, par-delà les différences des points de vue, il est possible de rassembler ceux de nos compatriotes qui sont lassés par les partis politiques (ou qui ne se reconnaissent dans aucun d’entre eux ; ils sont 17 millions dans ce cas, selon l’enquête Fractures françaises, en 2019) )


Philippe de Villiers a rejoint l’équipe qui participera à la rédaction de cette revue, ce qui ne nous étonne pas ; Jean-Pierre Chevènement en sera lui aussi, tout comme le professeur Didier Raoult, Barbara Lefebvre, Régis de Castelnau, Georges Kuzmanovic, l’économiste Jacques Sapir et l’essayiste québécois Mathieu Bock-Côté.

Quinze mille souscripteurs ont déjà répondu à l’appel lancé sur le site de Front populaire, ce qui traduit l’intérêt soulevé par cette initiative.

Extraits BD Voltaire


Voir ce commentaire dans son contexte