Commentaire de chantecler
sur Medef, Montaigne, Ifrap : leur inquiétante stratégie du choc (1/2)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

chantecler chantecler 27 mai 2020 11:50

C’est vrai que ça ressemble à une très vilaine farce :

Au départ il était possible de penser qu’un peu de libéralisme pouvait introduire de l’huile dans les rouages .

Un peu : en quantité et dans le temps ....

Et aujourd’hui ce libéralisme , cette mondialisation , cette « concurrence libre et non faussée » nous jette dans des abîmes jamais explorés .

Où s’arrêtera la classe globale de nos sociétés au bénéfice d’une poignée de voyous qui ne voient dans ce système que la possibilité de s’enrichir très rapidement en mettant sous le joug la quasi totalité des populations .

Quand on voit la puissance de feu des multinationales qui façonnent le monde selon leurs intérêts , c’est plus que du vertige , c’est la peur de réaliser les conséquences de ce système fou .

Je me dis qu’un jour nous atteindrons les limites : plus de consommateurs par manque d’argent , par misère et pauvreté .

Et probablement une guerre car une oligarchie ne peut continuer à régner que par la violence et la répression .

Et en limites , elle n’en a pas les moyens : les forces de répression lui coûteront pus cher qu’un partage (modéré) des richesses créées et que la destruction de la planète .

Cette fois ci nous allons nous en tirer par exemple avec une épidémie modérée , mais la prochaine ?

Ou une autre catastrophe que nous n’aurons pas vu venir ?

En attendant faut il se résigner à mourir à petit feu ?

Et redevenir esclaves ?

L’homme est redevenu un loup pour l’homme .


Voir ce commentaire dans son contexte