Commentaire de Jonas
sur Aux Etats-Unis, une explosion des violences policières face à la colère populaire, les journalistes ciblés


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jonas Jonas 4 juin 2020 20:38

C’est bien un guerre raciale anti-Blanc qui vient d’être déclenchée aux USA et même en France.

Les sociétés multi-ethniques et multiculturelles ont toujours été conflictuelles, pendant longtemps l’hégémonie de la race blanche préservait les USA de la libanisation du territoire et de la dérive en guerre civile (même si des conflits raciaux ont déjà émaillé les faits divers ces dernières décennies à petite échelle).

Au fur et à mesure que la population devient hétérogène (caucaso-hispano-afro-sino-américaine), les relations deviennent de plus en plus tendues et conflictuelles.

Les militants profitent d’un fait divers pour se livrer à une guerre raciale contre l’homme blanc, censé être à l’origine de tous leurs malheurs, on les voit défiler avec des pancartes « Black Lives Matter », ou « I Cant Breathe ».
Pour tenter d’apaiser leu colère, les Blancs s’agenouillent même devant les Noirs, pour s’excuser des crimes qu’ils auraient fait !

Ici une fille obligée de se mettre à genoux devant un Noir, sous prétexte qu’elle est privilégiée !

La guerre multi-ethnique qui va éclater aux USA dans les prochaines décennies sera véritablement destructrice.

Avec l’immigration de masse, on voit les mêmes phénomènes se produire progressivement en France, où par exemple les Traoré, une famille d’escrocs et de délinquants professionnels en bande organisée multi-récidiviste, est parvenue à rassembler toute la racaille de racistes anti-Blancs des banlieues pour venir foutre le bordel dans le nord de Paris mardi soir !
Les policiers noirs sont même traités de « vendus », parce qu’ils restent aux côté des policiers blancs !


Voir ce commentaire dans son contexte